Nouveauté

Comment faire une assiette végétarienne gourmande & équilibrée ?

Image
distributeur epicerie boissons hygiène professionnels pomona episaveurs
13 mars 2020

Avec l'évolution des mentalités, nombre de personnes adoptent un régime végétarien ou se laissent séduire, ponctuellement, par une cuisine sans produits d'origine animale. Quelles que soient les motivations de chacun, la révolution est en marche. Et, en tant que chef ou cuisinier, il y a nécessité à s'adapter. Et à faire tomber les idées reçues : NON, la cuisine végétarienne n'est ni triste, ni fade, ni insipide.

Bien au contraire puisqu'elle s'avère le plus souvent colorée, gourmande et variée. Et surtout, par le jeu des associations et l'utilisation d'aliments ciblés, elle peut être parfaitement équilibrée, malgré la suppression de la viande et du poisson. Voici donc quelques sources d'inspiration pour composer une belle assiette végétarienne, équilibrée et savoureuse.

L'importance des protéines végétales

Légumineuses, céréales et légumes, c'est le trio gagnant d'une assiette végétarienne parfaitement équilibrée et on vous explique comment :

 

Les légumineuses (lentilles, pois chiches, soja, haricots secs...) sont sources de protéines, mais aussi de glucides et de fibres, indispensables dans l'assiette. Les lentilles peuvent se déguster froides en salades, accompagnées de pommes de terre, de tofu fumé, d'oignons rouges, mais aussi chaudes, en soupe ou en dahl au curry. Pensez aussi à les présenter en pâtés ou en tartinades. Les haricots rouges sont parfaits pour réaliser des chili ou tacos, les haricots noirs pour les feijoadas. Quant au pois chiches, indispensables au couscous, ils peuvent aussi se cuisiner en salade, en houmous ou en falafels. Pensez à garder le jus des pois chiches en boîte pour monter des mousses.

 

Les céréales complètes (blé, riz, orge, sarrasin...) et pseudo-céréales (quinoa, amarante...) sont également des incontournables des assiettes végétariennes afin d'optimiser les apports d'acides gras essentiels. Ils sont faciles à intégrer à des poêlées de légumes rôtis, certains se cuisent comme un risotto, ou à la façon du crumble. On peut aussi les incorporer à des galettes ou à des boulettes. Toutes ces céréales sont également excellentes en salades. Vous pouvez éventuellement ajouter des oléagineux (noix et amandes) sous forme concassée, également riches en protéines, mais ayez la main légère car ils sont riches en matières grasses.

Enfin, une assiette végétarienne ne se conçoit pas sans légumes, sources de vitamines, minéraux et fibres. Et là aussi il est facile d'apporter de la variété avec des crudités, tomates, betteraves ou carottes râpées, chou rouge ou chou kale, pousses de roquette ou d'épinard, avocat en morceaux ou sous forme de guacamole...sans oublier les graines germées. Là encore, le panel de saveurs est large avec les graines de courge, de sésame, de tournesol, de lin, de chanvre...

 

Les légumes peuvent également être cuits à la vapeur ou rôtis pour plus de saveur. Et là encore, le choix est vaste, chaque saison proposant une large variété de légumes. En termes de quantité, les avis divergent mais une assiette composée d'un tiers de chaque aliment sera équilibrée.

De nouvelles saveurs pour varier les plaisirs

Pour éviter la lassitude, varier les plaisirs et invitez dans vos assiettes végétariennes des aliments et des préparations que vous n'avez peut-être pas l'habitude de travailler. Et le choix est vaste. Dans la famille des légumineuses, jouez avec les lentilles de différentes couleurs, les haricots blancs, rouges, ou azuki, les pois cassés, les fèves ou les pois chiches qui peuvent être cuisinés en soupes, houmous, tartinables, salades, falafels... Du côté des céréales ou pseudo-céréales, laissez-vous tenter par l'épeautre et le petit épeautre, l'avoine, la polenta, le millet, l'orge, le sarrasin et le kasha, le boulgour ou le fonio qui se consomment tels quels, en farine, en pâte ou en semoule. N'hésitez pas à les combiner pour plus de diversité.

Les sauces, épices, herbes aromatiques et assaisonnements vont apporter le supplément d'âme à toute assiette végétarienne. Tous ces accompagnements relèvent le goût et apportent des saveurs différentes. En la matière, inspirez-vous des cuisines du monde pour composer et assaisonner vos plats. Le curry est par exemple très utilisé en Inde pour préparer les dahls, la cuisine africaine utilise beaucoup les haricots, et l'asiatique le wok...

En bref, faites-vous plaisir avec curcuma, cumin, coriandre, menthe fraîche, thym, persil, ou encore huiles végétales variées et vinaigre balsamique.

La revisite des plats traditionnels en version végétarienne

Manger végétarien n'est pas un renoncement ! Montrez à votre clientèle que certains plats classiques de la gastronomie française peuvent être revisités en version végétarienne. Il suffit de remplacer la viande par des substituts faciles à cuisiner et bluffant. Le tofu, le tempeh, réalisé à partir de graines de soja fermentées, le seitan, fabriqué à base de protéines de blé, ou les protéines de soja texturées permettent de décliner n'importe quel plat traditionnel en plat végétarien, mijoté ou gratiné. Vous pourrez ainsi préparer sans difficulté une blanquette ou un bourguignon, des lasagnes ou une bolognaise, un hachis parmentier, un burger ou un chili, voire une potée, des légumes farcis, des boulettes...

Avec un peu d'imagination, une pointe de créativité, et une bonne connaissance des aliments, vos assiettes végétariennes ont toutes les chances d'être appétissantes, riches en saveurs et surtout saines et équilibrées.

Je découvre la sélection